Bien choisir son absorbant – part 1

Bienvenue sur notre mémo d’aide aux choix des absorbants :

Nous espérons que cela va vous permettre de préparer au mieux votre sélection d’absorbants.

Il existe de nombreux choix en matière d’absorbants. Nous allons donc vous aider à simplifier le process pour le choix d’un absorbants

Imaginer une boîte à outils, celle-ci disposera de marteaux , tournevis, clés à molettes,…

Tous sont des outils et chacun à son usage propre et ses fonctionnalités.

Et bien nous pouvons déjà vous dire que dans les gammes d’absorbants tous absorbent des liquides mais chacun réagira au mieux dans une application qui lui est propre.

Choisir le bon format !

Il existe 4 formats de base des absorbants :

Feuilles – Rouleaux

Pour faire simple, on peut s’imaginer que les feuilles et rouleaux fonctionne comme de super grand essuie-tout, bien sur ceux-ci ne sont pas en papier.

Les feuilles et rouleaux existent dans des largeurs diverses et sont utiliser pour capturer les fuites, les éclaboussures et les allées glissantes.

Certains modèles sont conçus pour être extrêmement durable et peuvent donc résister au passage à pied , de chariots ..pendant de longues semaines et cela même saturés.

D’autres modèles sont conçus pour absorber de grand volumes de liquides et supportent moins la contrainte.

 

Une fois le choix du format en feuille/ rouleau il reste d’autres questions auxquels répondre  ;quel sorte de liquides, quel niveau d’absorption et quel durabilité?

 

Les feuilles sont pré-découpés dans des formats rectangulaire pour être facile et rapide à utiliser. Nous les retrouverons souvent dans des kits anti-pollution ,des zones de production, des zones de chargement et même des cafétérias et autres cantines

Lors du choix de modèle de feuille, penser au type de fuite que vous pourriez rencontrer dans la zone !

Les feuilles et rouleaux sont proposé en 3 catégories “ light, medium et heavy weights” (légers, moyen et épais).

Si il s’agit de gérer des risques d’éclaboussures n’investissez pas dans du “heavy weight” par contre si il s’agit d’absorber de grosse flaques ou pertes alors le “heavy weight” est l’outil qu’il vous faut.

Boudins – Barrages

 

Les boudins et barrages, appelées parfois “saucisses”,”chaussettes”,..sont dans leur élément pour stopper la propagation des fuites.

Les boudins sont la première ligne de défense en cas de fuites conséquentes. Ils permettent de créer des digues pour empêcher la propagation de la fuite – et au plus vite vous stopper la propagation moins la zone à nettoyer sera grande et au plus vite vous pourrez retourner à vos occupations.

Si la fuite est particulièrement importante vous pouvez faire appel à la version “barrage”. Les barrages sont des boudins plus large en diametre et plus long que leurs petit frêres “boudins”. Souvent utilisés pour le contrôle des risques liés aux hydrocarbures dans des milieux aquatiques (rivières,lacs,…) mais il seront tout aussi efficace sur terre en particulier en extérieur lorsqu’il pleut.

Les boudins peuvent également s’enrouler autour de machines qui ont des fuites pour empêcher les pertes avant qu’elles ne percolent dans les allés et ainsi d’augmenter les risques de chutes.

 

Coussins

Si vous avez déjà contenu le gros d’une fuite (grâce aux feuilles et aux boudins ), vous pourrez absorber le reste du liquide dans le réservoir grâce aux coussins.

Les coussins peuvent être utilisé dans le même cadre que les feuilles, ils absorbent une plus grande quantité de liquide. Ils sont particulièrement recommandé lors de fuites en gouttes à gouttes.

 

 

 

Granulés

Dans le cas ou aucun des précédents formats ne répond à votre besoin, les granulés pourront solutionner la plupart du reste des situations ( un fuite dans un recoin,…)

Les absorbants granulés sont la forme la plus connue des absorbants et donc certaines personnes peuvent se sentir plus à l’aise avec ce format.

Quel que soit la raison pour choisir des granulés (habitudes ou utilisation) vérifiez bien que ceux ne contiennent pas de silice cristalline pour protéger travailleurs des risques de maladies pulmonaires.

  

 

Bien choisir son absorbant – part 1